L'ordre des vins dans un repas

Confiance aux serveurs

Plats - Vins : Tout est possible !

Ou presque...

La question que l'on me pose le plus, en privé ou lors de soirée dégustations, est : «Pouvez vous me dire quel vin je peux boire avec un poulet rôti, une omelette, un steak frite, du fromage...etc» Et là je répond «bien sur c’est facile, avec tel plat, il faut tel vin dans tel millésime que vous pouvez acheter à tel endroit ! » On voudrait que ce soit si simple et évident.
Si c’était comme ça, il n’y aurait pas autant de livres, d’émissions de TV, de blogs, de sites pour nous expliquer, ou tenter de le faire, les mystères du goût.
La question est simple «que boire avec ce plat ? »
et la réponse est très complexe. Le goût, c’est en général, chacun le sien. Ne dit on pas : «on ne discute pas les goûts et les couleurs»

Chacun son point de vue

L’être humain pris individuellement, n’a pas le même point de vue que son voisin car comme son nom l’indique «le point de vue» est un point, l’endroit ou l’on est, la position que l’on occupe, l’opinion que l’on a.
Si l’on parle du «point de vue» visuel, vous regardez votre voiture garée dans l’allée de votre garage, vous êtes bien en face, vous voyez 2 roues et seulement le pare brise. Votre voisin, lui voit une voiture avec 3 roues et 2 portes sur le côté. Il perçoit la même chose que vous mais de son point à lui.Vous regardez la même voiture et vous voyez 2 formes de voiture différentes. les deux ont raisons. 
C’est le même processus pour le goût en plus complexe car il y a beaucoup de paramètres qui ont forgés notre point de vue.
Vous aussi, vous pouvez apprendre le fonctionnement du goût.  Cliquez
Le point de vue photo

Avec ou sans filtre

Vos origines, votre culture Vous êtes né dans un endroit du monde qui a son climat, dans une famille ou l’on vous a, ou non, enseigné une religion. vous êtes allés à l‘école.
Vos parents avaient une profession ou pas, plus ou moins d’argent, votre maman ou votre papa faisait la cuisine qu’ils avaient appris de leurs parents qui eux...
Tout cela c’est votre vie à vous, votre parcours qui a façonné au fil des ans vos préférences alimentaires, et beaucoup d’autres. Mais on va s’en tenir au rapport avec la nourriture.
Le temps passe avec des rencontres, des déménagements, des... la vie quoi !! Voilà on a un certain goût pour certaines choses, on se connait, on sait ce que l’on aime et ce que l’on n’aime pas.

Ça se complique avec l’influence des conditions dans lesquels on déguste :
Si le chef ou la personne qui vous cuisine le plat que vous allez déguster ce soir, le prépare exactement de la même façon à chaque fois
(ce qui est presqu’impossible) il va y avoir plusieurs paramètres exterieurs qui vont modifier votre perception du plat dégusté :
- Le temps qui passe
- L’évolution de nos goûts, de nos habitudes, de la société de consommation,
- La décoration de la pièce, de l’assiette.
- La forme de celle ci.
- L’aspect visuel du plat quand il vous est présenté peut vous attirer ou vous repousser.
- Les conditions du moment, l’ambiance : Je vous assure que si vous venez d’apprendre dans la même journée que votre conjoint vous trompe, que vous avez un rappel d’impôt et que vous avez perdu votre porte feuille, votre manière d’aborder votre assiette sera différente que si le même plat était servi à l’occasion de la première rencontre au restaurant avec votre future fiancée.
- La texture : au delà des parfums et des arômes, la sensation perçue en bouche lorsque vous dégustez est très importante et on la néglige souvent. La texture existe pour un plat et pour un vin.
Ce plat est il onctueux, rappeux, granuleux, gluant, fondant, soyeux, craquant...

Mes 3 principes pour un accord réussi

Malgré tous ces paramètres, il me faut vous donner une réponse à la question :
Quel vin avec quel plat ?
Ce que j'ai écris précédemment est utile pour comprendre et apprendre à découvrir toutes les facettes du goût et des mariages avec les plats.
Voici mes 3 manières de créer un accord mets / Vins :
  1. Soit on avantage le vin grâce au plat ( Un plat en sauce onctueuse apaisera les tanins très présents et asséchant de ce vin rouge)
  2. Soit on met le plat en valeur grâce au vin ( Un vin 1/2 sec ou moelleux atténuera la salinité de la sauce soja d’un plat asiatique)
  3. Soit on recherche l’harmonie totale, rien ne domine, le couple parfait, ils ne font qu’un, l’osmose. ( Comté / vin jaune du Jura)
Regardez pourquoi apprendre les bases de la dégustation va faire de vous un expert en accord mets/vins
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

L'ordre des vins dans un repas

Confiance aux serveurs