SALON DU CIDRE DES SOMMELIERS 2022

Saint-Malo - l'Atelier de la Crêpe

”Le cidre, c’est un peu plus que du jus de pomme fermenté”
Paul Pomonski
Flyer cidre 22

Pourquoi un salon du cidre créé par des sommelier(e)s ?

Le cidre, arrivé dans nos contrées au début du moyen âge grâce aux échanges entre marins basque, bretons et normands, se devait d’avoir son évènement.
Le cidre, ce sont des femmes et des hommes qui depuis des décennies travaillent à magnifier cette boisson qui a maintenant sa place sur les tables du monde entier.
Ces deux jours pour vous présenter un échantillon de ce qui se fait de mieux en cidre et poiré.
Rencontrer, partager, déguster, acheter.
Des ateliers pour découvrir les accords étonnants de plats d'un chef avec le cidre. Des sommeliers pour vous conseiller, pour vous initier.

Le sommelier est le lien entre la terre et le verre, entre le producteur et le dégustateur. Tout comme le vin, le cidre a désormais sa place dans la gastronomie française. Les efforts de la filière cidricole et de ses producteurs devaient être souligné et mis en valeur.

Bienvenue dans ce deuxième salon, bonnes dégustations !

France 3 - Reportage sur l'édition 2021

Programme Samedi

Ouverture : 10h
Inauguration par M. Lurton  Maire de Saint-Malo

Visite libre du salon : Au gré de vos envies et de vos ressentis, rencontrez librement les 18 artisans du cidre. (Voir liste ci-dessus)
CIDRE À LA VENTE : CHÈQUE OU ESPÈCES de préférence

11h Atelier accords mets/cidre : Partagez et goûtez les accords insolites créés par un célèbre chef de cuisine breton : Patrick Jeffroy. 4 préparations culinaires accompagnées de 4 cidres en harmonie servies  par le sommelier Christophe. Boisselier.
Durée 1h. 
Tarif : 28 € sur inscription à l'accueil ou en ligne, 18 pers. max

15h : ”Les secrets, de la pomme à l'assiette, de la diversité des cidres bretons (et des accords mets-cidres possibles)"
Conférence avec Valerie Simard-Uguen, spécialiste dans l’élaboration du cidre à la Maison Cidricole de Bretagne vous présentera les différents éléments qui vont avoir une incidence sur les caractéristiques organoleptiques et la diversité des cidres
Les types de cidres étant très variés, les accords mets et cidres le sont également.
Durée 1h - Tarif 5€ avec 1 verre de cidre

16h30 : Virginie Thomas : Initiation à la dégustation intuitive
Laissez vous porter par vos émotions à travers une dégustation insolite « dans le noir ».
Virginie Thomas , pommelière, formatrice et auteure sera votre guide pour ce voyage initiatique au cœur de votre ressenti. Vous ne verrez plus jamais les cidres de la même façon
.
Durée : 1h
Tarif 12€ sur inscription à l'accueil ou en ligne, 16 pers. max

19h : Présentation de la soirée par Dominique Hutin

20h : Repas Convivial

Programme Dimanche

Ouverture : 10h


Visite libre du salon : Au gré de vos envies et de vos ressentis, rencontrez librement les 18 artisans du cidre. (Voir liste ci-dessus)
CIDRE À LA VENTE : CHÈQUE OU ESPÈCES de préférence


15h : ”Les secrets, de la pomme à l'assiette, de la diversité des cidres bretons (et des accords mets-cidres possibles)"
Conférence avec Valerie Simard-Uguen, spécialiste dans l’élaboration du cidre à la Maison Cidricole de Bretagne vous présentera les différents éléments qui vont avoir une incidence sur les caractéristiques organoleptiques et la diversité des cidres
Les types de cidres étant très variés, les accords mets et cidres le sont également.
Durée 1h - Tarif 5€ avec 1 verre de cidre

16h30 : Virginie Thomas : Initiation à la dégustation intuitive
Laissez vous porter par vos émotions à travers une dégustation insolite « dans le noir ».
Virginie Thomas , pommelière, formatrice et auteure sera votre guide pour ce voyage initiatique au cœur de votre ressenti. Vous ne verrez plus jamais les cidres de la même façon

Durée : 1h 
Tarif 12€ sur inscription à l'accueil ou en ligne, 16 pers. max


19h : Fermeture du salon
Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire en ligne pour les ateliers, conférences et/ou le dîner du samedi soir.

Les femmes et les hommes du cidre

Productrices, producteurs présents au salon (présentation aléatoire)

Distillerie du GORVELLO

photo gorvello
Nicolas Poirier
Producteur transformateur
Distillerie du Gorvello
Route de Pébéyec - Le Gorvello
56250 SULNIAC
Tél : 02 97 54 04 11
https://www.distilleriedugorvello.fr/
Située en Bretagne, au cœur du Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan e, la Distillerie du Gorvello est une petite exploitation agricole familiale spécialisée dans la culture des pommiers à cidre.
Dans le prolongement de cette activité de production, grâce à notre atelier de transformation implanté au sein même d’un de nos vergers, nous élaborons avec soin et selon des méthodes artisanales des produits de qualité dont des apéritifs et eaux-de-vie distillées avec notre propre alambic et vieillis en futs de chêne dans notre chai.
Les produits : Cidre, moelleux de pomme, pommeau, fine de Bretagne, jus de pomme, vinaigre de cidre, gin...

L'AUBINIÈRE

L Aubinie re
Christine Saffray - Julien BRUNEL
Producteurs Récoltants

GAEC de l'Aubinière
lieu-dit l'Aubinière
35150 JANZÉ

 +33 (0)6 72 66 95 49
https://www.laubiniere.fr
Nous sommes deux associés, Julien et Christine, installés depuis 2018 à Janzé, à 25 km au sud-est de Rennes, sur une petite ferme familiale conduite en agriculture biologique depuis 2010.
Les fruits sont exclusivement issus de notre verger, récoltés manuellement et choisis à maturité. 
Nos produits sont 100% pur jus. . 
Les cidres et le poiré sont lentement fermentés sur levures indigènes (levures naturelles des fruits),  responsables de l’effervescence naturelle (Sans ajout de CO2, sans sulfites ajoutés et non pasteurisés).
Les produits : Cidre, Poiré, jus de pommes

Ferme de CORNESSE

photo cornesse
Marie et Fabien Bourny
Producteur transformateur
Cornesse
53410 La Brûlatte
+33(0)2.43.01.84.83
http://www.ferme-de-cornesse.com/

Producteurs Cidricole en Mayenne, installés depuis 2010, nous avons convertie l’exploitation en conversion en Agriculture Biologique en 2015.
Nous avons 9 hectares de vergers basse tige composés d’une quinzaine de variétés de pomme à cidre. Nos cidres sont élaborés de façon traditionnelle, avec une effervescence naturelle en bouteilles. Nous pressons variété par variété et effectuons les assemblages une fois les premières fermentation faites.
Les produits : Cidre Brut, demi-sec, nos cuvées spéciales, l’extra brut et Éphémère (cuvée élevée en Amphore), jus de pommes, pommeau, fine du Maine.

LEMASSON

Damien LEMASSON
Damien LEMASSON
Artisan Cidrier

Le Vaucher,
50570 Cametours –
+33(0)2 33 45 80 73

https://www.cidre-lemasson.fr
Depuis des générations, la famille LEMASSON exploite une ferme familiale. Tout d’abord à Courcy près de Coutances (50) où les pommiers ont toujours côtoyés les vaches et où la vente de cidre s’est inscrite dans la tradition familiale.
Cette ferme, respectueuse de l’environnement et des traditions fut agréée en Agriculture Biologique dès 1988. En 1999, Damien LEMASSON reprend le flambeau et y développe l’activité cidricole.

Les produits : Cidres - P'tit Zef - Pommeau - Calvados - Jus de pomme

Cidrerie du VULCAIN

photo perritaz
Jacques Perritaz
Producteur en Suisse
 Ch. du Clos-d’Illens 11
1733 Treyvaux -Suisse
+41 26 322 62 80
https://www.cidrerieduvulcain.com

La Cidrerie du Vulcain transforme les fruits du verger local fribourgeois (Suisse) à savoir des pommes, poires et coings de variétés anciennes élevés sur haute-tige et non-traités. Le terroir fribourgeois avec son climat frais et la diversité de ses sols permet une expression de très belles nuances dans les arômes. Les produits phares de l’entreprise sont le cidre mousseux partiellement fermenté selon la technique du « guillage » . Ces cidres sont toujours « pur jus », fermentés sur leurs levures sauvages et grossièrement filtrés.
Les produits : Cidre,vinaigre, fine,  jus de pommes, jus de poire.

CIDRE 2 TABLE

photo zangs
Cyril Zangs
Producteur en Normandie

Le Friche Menuet 
14100 Saint Germain de Livet
+33 6 32 12 13 16 
http://cidre2table.com/fr
Les 69 variétés de pommes utilisées, avec leurs différentes saveurs (douce, douce-amère, amère, acidulée, aigre), proviennent de vergers haute-tige âgés de 15 à 60 ans. De début octobre à mi-décembre, les fruits sont récoltés à bonne maturité à l’aide de bâches installées sous les pommiers de manière à préserver le fruit et le garder propre et sain. Les pommes finissent leur maturité à l'abri, pendant un mois et demi en filets de 25 kg et par variété.
Les produits : Cidres, vinaigres, spiritueux

DES BOUTEILLES À l'AMÈRE

photovbouteille a l amere
Isabelle & Marc Frocrain Richard
Producteurs en Finistère sud

Kermazuel
29 360  Clohars-Carnoët
07 83 03 73 37
http://www.desbouteillesalamere.bzh
Passionnés de longue date par la dégustation, Isabelle et Marc se sont installés fin 2014 à Clohars Carnoët, où ils ont créé la ferme cidricole Des Bouteilles à l'Amère. Exercer un métier de sens et de passion, physiquement engagé, celui de paysan cidrier. Un métier conçu comme un projet de vie autant que comme un programme politique : redonner du souffle à un cru autrefois réputé, par une approche vigneronne respectueuse de l’environnement et créatrice de lien social ; compagnonner avec les anciens, tout en revendiquant de pouvoir expérimenter et faire des cidres libres ; participer à redonner au cidre une place à table ; pousser la pomme dans ses retranchements pour mieux écouter ce qu’elle a à dire.
Les produits : Cidre,  jus, eaux de vie

AU BONHEUR DES POMMES

photo bonheur
Michel Paris
Producteur en Ille & Vilaine
Les Tremblais
35150 Amanlis
+33(0)2-99-47-11-01
http://www.au-bonheur-des-pommes.fr/

Les cidres et jus de pomme "Au bonheur des pommes", élaborés à Amanlis sont uniques, fruits d'un savoir faire et d'une passion.
Si ce cidre est si bon, c'est qu'il n'est confectionné qu'à partir de variétés de pommes locales, sans pesticides et dans le plus grand respect de l'environnement. Cette production participe au maintien de la diversité des pommiers et refuse d'adopter une sélection intensive. Michel Paris est un membre du réseau agriculture durable.
Les produits : Cidre,  jus de pommes,

Domaine JOHANNA CECILLON

photo johanna
Johanna Cecillon
Vigneronne de pomme

La Villime – 22250 SEVIGNAC

+33(0)6 80 40 40 60
https://domainejohannacecillon.com/fr/

"La douceur se réhausse de force pour que résulte l‘élegance…"
Issus d'une famille de vignerons de la vallée Rhône, Johanna Cécillon et Louis entretiennent, récoltent manuellement les pommes et élaborent des cidres et poirés dans le respect de la terre.
Le Domaine familial de Johanna est situé sur la commune de Sévignac depuis 1870 et comprend 14 ha de vergers. 
Les 9 vergers sur lesquels nous exploitons, ont été peuplés jadis par des tribus Gauloises nommés « Coriosolites » de la confédération Armoricaine.
Les produits : Cidres et spiritueux

Ferme du PORT COUSTIC

photo croustic
Noemie Vallélian & Mathieu Le Saux
Producteurs sur l'Ile de Groix
Port Coustic
56590 Groix,
+33(0)9 52 97 87 93
https://www.cidrerieduvulcain.com

Nous sommes arrivés sur l'île en juillet 2017 avec un projet à multiples facettes: du vin, du cidre, du maraîchage et quelques animaux. En attendant de produire du raisin (car cela prend du temps), nous fabriquons du cidre et du jus de pomme avec des fruits venant essentiellement du continent (des 4 départements bretons: 22, 29, 35, 56). Nous avons plantés des arbres sur Groix, mais il faut attendre quelques années avant qu'il n'y ait une production.s
Les produits : Cidres,  jus de pommes, vinaigre, lambig, court jus, chouchen

Domaine ANTOINE MAROIS

Antoine Marois
Producteur en Normandie

14340 Cambremer
https://www.domaine-am.com
C'est avec la conviction qu'il existe aussi de grands terroirs cidricoles que je suis revenu m'installer dans ma région natale. 
Mon ambition : révéler l'extraordinaire potentiel des ces terroirs en produisant des cidres d'exception.
Niché au sommet d'une colline, le Domaine surplombe le village de Cambremer situé au cœur du Pays d'Auge, en Normandie. Ce village classé "site remarquable du goût" a donné son nom à l'unique cru de cidre reconnu officiellement.

Le Domaine s'étend sur 18 ha de prairies naturelles dont 7,5 ha de verger haute-tige, encore appelé verger de plein vent. Ce mode de culture extensif ainsi que l'utilisation de variétés locales permet de produire des pommes sans aucun produit de traitement.
Les produits : Cidre, Poiré, jus de pomme

FRANÇOIS SEHEDIC

photo sehedic
Marie-Laure Séhédic - Christian Danielou
Producteur en Finistère sud
1, Route de Fouesnant
29940 La Forêt-Fouesnant
+33(0)2 98 56 85 18
https://www.cidre-sehedic.fr
La cidrerie, créée en 1950 par François SEHEDIC, est depuis son origine spécialisée dans la production, de boissons issues de pommes à cidre de variétés anciennes propres au terroir breton et particulièrement à celui prestigieux de Fouesnant.
 Marie-Laure Séhédic, son mari Christian Daniélou et leur fille Sophie continuent aujourd'hui de mettre le domaine en valeur. les vergers sont travaillés en selon les principes de l'agriculture biologique et la cidrerie détient le certificat de producteur et  de transformateur BIO.
Les produits : Cidre, Pommeaux, eaux de vie, jus de pommes vinaigre.

CIDRERIE DU LEGUER

photo cedric
Cédric Le Bloas
Producteur en Côtes  d'Armor

40 impasse de Kerlinn
22300 Lannion
+33(0)2 96 54 70 67
https://www.cidrebio.com
Les vergers sont entretenus suivant l'agriculture biologique, et même plus, sans aucun produit chimique.
Nous faisons tout nous-mêmes:

- récolte des pommes à la main
- triage des pommes pourries
- lavage des pommes à l'eau
- broyage des pommes
- pressage lent de la pulpe
- clarification ou séparation de la pectine encore présente dans le moût
- fermentation
- mise en bouteille
- deuxième fermentation en bouteille ou prise de mousse
Les produits : Cidre, jus de pomme pétillant, poiré, vinaigre

LA FERME PRADENN

photo pradenn 1
Loïc et Julien Sauvée
Producteur en Ille & Vilaine
La Haye 
35520 Melesse 
 06.13.99.42.97
https://www.lespaniersdepradenn.fr/accueil/

Dans la famille Sauvée, nous sommes paysans depuis toujours. Lors des 40 dernières années, notre ferme a néanmoins connu de nombreuses évolutions : établie au Nord de Rennes, elle associe désormais des pâtures, des céréales, des porcs, des vaches Highland et des vergers haute-tiges, replantés et conduits en agroforesterie. La diversité, c'est la clé en Agriculture Biologique ! Notre gamme de produits du verger s'est affinée au fil du temps et avec l'arrivée de Goulven en 2016. Nos cidres sont issues de variétés historiques et fabriqués artisanalement sur place. Nous produisons aussi des jus de pomme et du vinaigre, vendus localement.
Les produits : Cidre, apéritif breton, eau de vie, vinaigre, jus de pomme

FAMILLE PRIÉ

photo prie
Philippe et Dominique Prié
Producteur en Côtes d'Armor
La ville Hervy,
22690 Pleudihen-sur-Rance-sur-Rance
 02 96 83 20 78
https://www.museeducidre.fr
Depuis plus de 30 ans, la famille Prié accueille les visiteurs sur sa ferme qui se partage entre production laitière et vergers. les deux fils, Philippe et Dominique, qui ont repris le flambeau et ont passé les vergers en agriculture biologique en 2010.
« Cela répondait aussi à l’engouement de plus en plus grand pour le bio et c’était davantage en harmonie avec notre logique depuis longtemps. Nous avons un peu traîné à nous lancer croyant que c’était lourd en termes de contrôle et de paperasse… », poursuivent-ils.
Les produits : Cidres, vinaigre de cidre vieux, jus de pomme

La FERME des LANDES

photo jehan
Jehan Lefèvre
Producteur en Côtes d'Armor
Les Landes  
22380 Saint-Cast-Le-Guildo  
+33(0) 2 96 41 12 48
https://www.fermedeslandes.com

La ferme des Landes est une exploitation agricole essentiellement orientée vers la transformation cidricole et ses dérivés.
Cette exploitation s'appuie sur 12 hectares de vergers répartis sur les communes de Saint Cast Le Guildo et de Matignon.
Jehan Lefèvre, exploitant agricole depuis Octobre 1996, élabore dans son atelier de transformation cidricole ses cidres fermiers, jus de pomme et vinaigre de cidre.
Tous ces produits sont garantis pur jus et sont élaborés à partir de variétés de pommes du terroir. Agriculture Biologique depuis 1997.
Les produits : Cidre, vinaigre, jus de pomme

JULIAN PASTOR COSTA

Pastor
Julian Pastor Costa
Producteur en Côtes d'Armor
Infinity Terroirs est né en 2021, après 10 ans de voyage à travers le monde de son créateur : Julian Pastor.Costa.
Je suis née à Buenos Aires, en Argentine, et aujourd'hui le parcours de ma vie m'a amenée à m'installer à Sévignac, dans les Côtes d'Armor.
Je suis reconnaissant à Johanna et Louis Cecillon qui m'ont ouvert les portes de leur cave pour me transmettre leur passion du cidre et me donner l'opportunité de créer 3 cuvées : Pampa, Coup de Foudre et Anfora. À cela, il faut ajouter un vin blanc et un distillat.
Nous avons actuellement 5 hectares en culture biodynamique et une production de 5000 bouteilles avec une pour cette année de 10000.
Nous travaillons avec des amphores italiennes en terre cuite et en céramique, des tonneaux et de l'acier inoxydable.
Les produits : Cidre, Vin blanc

Organisation et animation

Dominique Hutin

Le Parrain
Le Parrain
Dominique Hutin n’est pas né journaliste.
Il endosse d’abord les costumes de manœuvre à l’usine, d’informaticien, de chef de projet formation,
de rédacteur de manuels informatiques, d’antiquaire, d’intermittent du spectacle … avant de créer au début des années 90 « AOC, Agitation œnologique & culinaire » pour tordre l’univers de ce qui se mange et se boit, au fil d’interprétations personnelles (« Ciné-Cépages », « Allez vous faire boire ! » …). 
Des faits et méfaits qui l’amènent dès 2003 à écrire dans différentes revues spécialisées cuisine et vin,
de sillonner les restaurants avec la casaque du Fooding, de taper pleine lucarne à Cuisine TV.
En 2006, ses origines normandes se rappellent à lui. Installé dans la Manche, cœur des vergers, il prolonge un travail d’observation et de conseil (entamé en 1995), auprès de la planète Cidre.
Il continue de mâcher le papier de la presse écrite, de raconter le vin sur France Inter (« On va Déguster », avec François-Régis Gaudry) depuis 2010 et d’écrire une saga dont l’encre n’est pas encore sèche, celle du vin, du cidre et de leurs périphéries.

Carine Bigot

Sommelière Bretonne
Sommelière Bretonne
Olivier Marie

Responsable du développement de la sélection des cidres et de leurs mise en valeur pour le groupe Breizh Café.
Expériences :
  Mention complémentaire sommellerie
  Certificat de Capacité Technique Agricole
   BTS Viticulture Oenolologie
   Responsable viticole et vinification
   Sommelière à l’Agapa à Perros Guirrec
   Caviste
   Directrice Sommelière au Comptoir Breizh Café Saint Malo


Christophe Boisselier

Sommelier Conférencier
Sommelier Conférencier
Franck Boisselier
Sommelier Conférencier Christophe Boisselier
Chef sommelier de restaurants étoilés en France et à l'étranger (L'Arpège Alain Passard, Jacques Thorel, Alain Chapel...)
Il a créé des restaurants, des bars à vins à Rennes, en Bretagne,
(Le Tire Bouchon, La Hublais, Eaty), des apps mobiles (iwineresto et Frigo Magic)
Il anime des conférences et dégustation de vins
Présente une conférence spectacle "La Magie du Vin" ou "Nos perceptions sensorielles sont sous influences" un spectacle ou le vin et la magie s'entremêllent afin d' apprendre tout en étant bluffé.
Depuis 2020,  il a réunit ses 3 passions, le vin, la magie et la cuisine pour proposer des prestations à domicile unique en France.

Virginie Thomas

Pommelière bretonne
Pommelière bretonne
 Virginie Thomas est la druidesse des cidres d'aujourd'hui.
La sommelière bretonne, diplômée d'un brevet fédéral de sommellerie en Suisse, se passionne pour l'univers cidricole depuis 2019. Après une dizaine de milliers de kilomètres sur les routes cidricoles de France et d'Espagne et quelques centaines de flacons dégustés du monde entier, Virginie Thomas coécrit en 2020 la véritable bible sur l'effervescence des cidres d'aujourd'hui.
Avec cette doctoresse des cidres, les sommeliers vont avoir les papilles toutes retournées."

Infos Pratiques

Lieu : Atelier de la Crêpe
            25 quai Duguay Trouin  Saint Malo

Date : 10 et 11 Septembre 2022
               De 10h à 19h

Tarif : 5 € l’entrée
               5 € Conférence "Le cidre, l'élaboration" avec 1 verre de cidre
               12 € Dégustation sensorielle avec Virginie Thomas
               20 € Repas Convivial
   
Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire en ligne pour les ateliers et/ou la conférence à la ferme en cliquant ci-dessous.

Un peu d'histoire

ANTIQUITE
1er siècle : En Italie, le romain « Pline L’Ancien » (écrivain, philosophe, militaire ...) évoque dans ses écrits des boissons aigres fabriquées à partir de pommes.
Chez les Hébreux « le vin de pomme » obtenu à partir de fruits sauvages faisait déjà délice. On le retrouvait sur les tables du pourtour méditerranéen où il était apprécié par les Egyptiens, les Romains et les Grecs qui diffusèrent la technique de greffage en Europe inventée par la civilisation Chinoise.
MOYEN AGE
Ve siècle : De retour de Biscaye en Espagne (aujourd’hui communauté autonome du Pays basque) des navigateurs dieppois font découvrir le cidre aux naviguateurs Normands. Ils rapportèrent de ces régions des tonneaux de cidre mais aussi des greffons. Le cidre était utilisé sur les bateaux pour éviter à l’eau de croupir et en plus d’être une boisson quotidienne, il permettait d’aider à lutter contre le scorbut par son apport en vitamines.
VIe siècle : Le cidre fait ensuite son apparition en Bretagne ; dans les récits de Saint-Guénolé, ce breuvage devient rapidement populaire dans ces contrées peu propices à la viticulture.
Dès cette époque un soin particulier est apporté à la conservation et à la culture d’arbres fruitiers dans ses régions. Sous Charlemagne des brasseurs, appelés « Sicetores » (du latin sicera) sont nommés dans chaque domaine pour produire la cervoise, le pommé (pomacium) et le poiré.
XIe et XIIe siècle : C’est dans les jardins des monastères que se développe l’art de cultiver la pomme à cidre
(développement des techniques de greffage). Les vergers normands sont déjà prospères et Guillaume Le Conquérant débarque en Angleterre avec « moults tonneaux » !
Les régions productrices de vin de médiocre qualité, en raison du climat peu favorable aux vignes, se tournent alors vers cette nouvelle culture. Il en est ainsi en Normandie, Bretagne, Picardie, Ile de France ; « l’âge d’or du cidre » démarre.
XIIIe siècle : l’invention du pressoir favorise l’essor de la citriculture, d’autant plus soutenu par de royales décisions : En 1259, Saint Louis interdit, en période de disette la production de boissons fermentées à base de grains.
Charles IX soumet à l’arrachage le vignoble normand au profit des cultures céréalières. De multiples taxes locales sur les vins et le houblon incitent les producteurs à se tourner vers cette boisson en pleine expansion.
XIVe siècle : La cidriculture devient un « Art de Vivre ». Le cidre devient la boisson des moines, mais également des villageois, des rois et des nobles qui prennent grand soin de leurs vergers. La production et la vente de cidre vont considérablement se développer dans tout l’ouest et le centre de l’Europe.


PERIODE MODERNE
XVIe siècle :Introduction de nouvelles variétés de pommier en Pays d’Auge venant du Pays Basque par Guillaume Dursus gentilhomme et horticulteur originaire de Navarre ( Biscaye ) , venu s’ établir en Normandie .Ces variétés de pommes très supérieures à celles que l’on cultivait dans le nord de la France avant son arrivée , telles que l’Epicé , la Barbarie de Biscaye , la Greffe de Monsieur .C’est à partir de ce moment que les crus normands commencèrent à jouir d’une réputation méritée et dont était friand François Ier .En Normandie ,l’on se plait alors à dire que « le cidre est la boisson des maîtres et la bière la boisson du peuple » mais celui-ci va finir par conquérir toutes les catégories sociales et devenir une des boissons privilégiées des français , supplantant même le vin et la cervoise.
PERIODE COMPTEMPORAINE
Fin XVIIIe -XIX siècle : La révolution industrielle marque le réel début de la productivité pomologique. La « Pomologie » (branche de l’arboriculture fruitière qui traite de la connaissance des fruits) devient une mode. Au niveau du cidre, les techniques de production, notamment celui de la technique d’hybridation contrôlée, de fermentation et d’assemblage se développent. De plus des échanges entre pays (France, Hollande, E.U, Belgique) et de nouveaux semis, augmentent considérablement le nombre de variétés (550 en 1873).
XXe siècle : Au début du siècle, le cidre est la 2ème boisson la plus consommée en France, après le vin et avant la bière. En 1910 à Rennes la consommation est de 400l /habitant /an.
Pendant les 2 guerres la productivité se maintien difficilement et la production de pommes est réquisitionnée en partie par l’armée qui les transforme, après distillation du cidre, en carburant.
La production du cidre va commencer à chuter après la seconde guerre mondiale parallèlement à la destruction du bocage, déjà impacté par les bombardements de deux guerres successives et une urbanisation grandissante. En effet à cette époque, pour favoriser la production agricole intensive des primes à l’arrachage sont offertes par l’Etat aux agriculteurs qui détruisent leurs pommiers (remembrement).
Dans cette nouvelle société de consommation de masse, les habitudes du consommateur évoluent. La consommation d’alcool au quotidien diminue au profit d’une consommation plus occasionnelle, plus festive mais le consommateur recherche des produits plus haut de gamme. Le marché des boissons alcoolisées grossit et se diversifie.
Vers 1980 l’utilisation de mout concentré est autorisée pour la production du cidre permettant ainsi aux industriels de la filière cidricole d’augmenter considérablement leur productivité. Le cidre devient un produit industriel à part entière. Standardisé et bon marché, l’image du cidre se ternie. La concurrence avec de nouvelles boissons plus marketer fini par le faire tomber en désuétude.

Aujourd’hui et depuis une quinzaine d’année, ce breuvage millénaire connait un vrai renouveau sous l’impulsion de producteurs dynamiques et créatifs qui se lancent dans un véritable travail de recherche. Ils créent ou agrandissent des vergers avec de nouvelles variété de pommes ou au contraire des variétés plus anciennes mais adaptée à leur terroir et en fonction du cidre qu’il souhaite réaliser. La filière se professionnalise à l’image de le la filière viticole dans le but, entre autres, d’augmenter la valeur ajoutée du produit « Cidre » et d’améliorer son image notamment dans sa présentation (étiquettes, communication...) Malgré tout, les Français consomment deux fois moins de cidre qu’il y a 50 ans.
En parallèle, le développement d’une agriculture biologique souligne l’importance des équilibres écologique, des interactions entre espèces animales et végétales. Le paysage de nos campagnes évolue et la reconstruction du bocage devient à nouveau une nécessité afin de permettre le développement de la faune auxiliaire et ainsi de mieux endiguer les maladies, favoriser la fertilisation des sols et la pollinisation ou servir d’abris pour les animaux de pâture.

Le Cidre : origine du nom

CIDRE
Le cidre fut présent dans plusieurs cultures et civilisations sous différents noms mais tous ont une origine commune :
De l’hébreux « Sekar », mal transcrit en « Chekar » (liqueur forte, empoisonnante) dérivé du verbe « Sakar » (boire à l’excès jusqu’au malaise) et dont est issu « Sicera » en latin chrétien de la Vulgate* par l’intermédiaire du Grec « Sikera ». Ensuite le mot a pris le sens spécialisé de « boisson fermentée faite avec du jus de pomme » au XIIe s.
* la Vulgate (traduction latine de la bible depuis le texte hébreux pour l’ancien testament et depuis le texte Grec pour le nouveau testament)
Pomacium : du latin médiéval du début Moyen Age en France = sorte de cidre réalisé à partir de pommes sauvages concassées et allongées d’eau, consommée lors des disettes de céréales ou de vin.
Cisera : bas latin ou gallo-roman (XIIe s)
Sicera : latin chrétien (IVe s) chez les Romains = boisson enivrante
Chekar : chez les Hébreux = « liqueur forte, empoisonnante » (Antiquité)
Chekar : chez les Arabes = « boisson fermentée »(Antiquité)
Sikera : chez les Grecques et les Egyptiens = « boisson fermentée » (Antiquité) Sydre : en Biscaye (Espagne) au 5 ème siècle = « jus de pomme alcoolisé » Sizra : en Catalogne (XVe s)
Au fur et à mesure du temps et des régions l’orthographe du mot cidre évolua en France :
Pays Basque : Sagardo ou Sidra Natural (XVe jusqu’à aujourd’hui) = « vin de pomme » Normandie (XVe s) : Sildre
Normandie (XVIe s) : Sidre
Berry : Citre
Picardie : Cite
Bretagne : Sistr ou Chistr (XVe s) de l’ancien français « Cistre »



Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires